• 22Avr

    L’essai transformé de Tom

    Retour sur l’album solo de Tom Delonge, To The Stars… Demos, Odds and Ends qui est sorti ce lundi 20 avril (pour les pré-commandes faites sur le site de Tom), et le mardi 21 avril sur Itunes.

    Le moindre que l’on puisse dire, c’est que Tom nous propose divers chansons rappelant les différents projets musicaux de celui-ci (Blink-182, AVA ou encore Boxcar Racer).

    Petite review de l’album avec en bonus la playlist disponible sur Youtube pour accompagner votre lecture.

    1. New World
    La première chanson publiée pour promouvoir la sortie du premier album solo de Tom Delonge. Elle est à l’image des chansons composées par Blink-182 pour le dernier projet de Mark, Tom & Travis, Dogs Eating Dogs. New Wolrd aurait pu figurer comme 6ème piste pour l’EP du trio.

    2. An Endless Summer
    L’intro évoque d’avantage l’univers d’AVA que de Blink. Pourtant, le mélange des couplets « blink » et du refrain « AVA » rappelle également la chanson Ghost On The Dancefloor, la première chanson issue de l’album Neighborhoods. La fusion des influences fonctionnent bien dans le titre Endless Summer.

    3. Suburban Kings
    Une chanson gentillette qui reste en tête (notamment à cause du piano). Un extrait de l’instrumentale figurait sur la vidéo promotionnelle de cet album. Cette chanson aurait pu être interpréter avec Mark (à l’image de After Midnight ou de Boxing Day).

    4. The Invisible Parade
    Cette chanson surprend pour deux points : c’est une chanson guitare (acoustique)/voix, et la voix de Tom est beaucoup moins trafiquée que d’habitude. Par contre, on voit mal cette balade figurer dans une tracklist de Blink-182. Pourtant, elle est dans la lignée de What Went Wrong (mais encore plus douce et sans la voix teenage de Tom, à l’époque de TOYPAJ). Une vraie bonne surprise. A noter que cette chanson est le second titre publié par Tom.

    5. Circle-Jerk-Pit
    Autre grande surprise de cet album qui divise les fans : nule pour certain, originale pour les autres, Circle Jerk Pit est avant tout une chanson au rythme effréné qui nous renvoie plus de 10 ans en arrière, à l’époque de l’album de Boxcar Racer, en 2002. Ce titre nous prouve que Tom peut encore nous surprendre et qu’il est un temps soit peu nostalgique.

    6. Landscapes
    Du pur AVA. Difficile d’imaginer ce morceau dans un album de Blink. Il aurait eu sa place dans un album d’AVA en guise d’intro/outro. Landscape nous ramène à l’époque du double album de LOVE (part I & II).

    7. Animals
    Une chanson étrange et mélancolique qui colle parfaitement au projet The Dream Walker (et non dans un album de Blink).

    8. Golden Showers in the Golden State
    Cette chanson nous fait voyagé en 1999, en plein Enema Of The State (Going Away To Collage). Cette chanson conclut parfaitement cet album.

    L’album aurait mérité deux-trois chansons supplémentaire afin de mieux justifier le prix de vente à 9,99$.
    Tom qui semblait être en manque d’inspiration avec AVA (Love part I et II sentait le réchauffé et l’album The Dream Walker a été majoritairement composé par Ilan Rubin), nous propose tout de même des démos assez variées. Cet album est marqué par une certaine nostalgie des divers projets musicaux de Tom. Face à la mauvaise période traversée par Tom Delonge avec Blink-182, ce « cadeau » permet de consoler les fans et de nous montrer que Tom en a encore sous le pied.

    Pour finir, voici les différentes vidéos promotionnelles et clip vidéo qui ont accompagné la sortie de ce premier album solo.

Poster une réponse